Cartagena est une petite ville balnéaire magnifique, remplie de maisons colorées et de ruelles en pavés. La ville n’est pas connue pour sa plage mais plutôt pour son centre touristique, pour son architecture et le street art, pour l’animation qui règne jour et nuit… et pour la chaleur qu’il y fait !

Le centre historique avec ses bâtiments colorés et ses remparts nous plonge à une autre époque. Grimper sur le château, la muraille ou gambader dans le dédale de ruelles étroites font de cette ville une destination culturelle intéressante.

Cartagena, c’est aussi l’endroit par excellence où vous pourrez manger de tout, et faire du shopping ! Nous y sommes restés 4 jours, c’était bien nécessaire pour profiter des terrasses, se reposer des trekkings dans la jungle et flâner dans les rues colorées.

Les bons conseils :

  • Dormir dans ou près du quartier Getsemani, le plus animé le soir.
  • Allez Plaza Trinidad le soir, où locaux et touriste se mélangent le temps d’une soirée, assis sur les pavés à boire la bière qu’ils viennent d’acheter dans une tienda du coin, à siroter le cocktail vendu pour quelques pesos par un marchand ambulant ou encore à manger la nourriture préparée sur les petites charrettes qui tournent sur la place.
  • Le Cafe Havana c’est le bar connu pour la salsa, apparemment même Hillary Clinton y a déjà été se trémousser.
  • Le Cafe del Mar est un stop obligatoire pour aller y prendre un verre et admirer le coucher de soleil sur la mer.
  • De Cartagena, partez faire une virée d’un ou plusieurs jours sur les îles toutes proches. Playa Blanca, Islas Rosario, Boca Grande… Vous avez l’embarras du choix, et profitez-en ! Les îles sont dignes des cartes postales: cabanes sur la plage, restaurants dans l’eau, snorkeling et cocktails dans des noix de coco, tout y est !

Le lieu manqué pour lequel je reviendrai:

Casa en el agua, un endroit atypique qu’il faut réserver très longtemps à l’avance. Concept original et marrant, comme son nom l’indique c’est une maison en plein milieu de l’eau, sur laquelle il n’y a rien à faire si ce n’est lire un bon livre, bronzer, papoter… et faire la fête le soir ! Attention, ce n’est pas donné (ni la nuit ni le trajet jusque-là) mais entre amis cela peut être une bonne anecdote à raconter !